X

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Ref

Titre.

Votre message

ref. 1709

marnyhac

Fondeur (Actif 2nde moitié du XIXe siècle)
(attribué à)

Vénus Africaine

France
Circa 1870

Haut. : 131 cm ; Larg. : 63 cm ; Prof. : 35 cm

Exceptionnelle jardinière en bronze ciselé et doré et onyx d’Algérie représentant une jeune Africaine agenouillée portant une vasque ovale godronnée ornée de rinceaux. Elle est vêtue d’un pagne en tissu, coiffée d’une aigrette et parée de nombreux bijoux. Elle repose sur un socle circulaire orné de bronze doré terminant par une base carrée.

Œuvre en relation

Un modèle de Vénus Africaine similaire monté en lampadaire fut exposé par Marnyhac à l’Exposition Universelle de Paris en 1878

 

 

 

 

 

Biographie

La maison Marnyhac ou Marnyhac et Cie est le nom commercial de la Société des Marbres et Bronzes Artistiques de Paris, établie depuis le milieu du XIXe siècle avenue de l’Opéra puis au 1, rue de la Paix. Dirigée par Charles de Marnyhac, l’entreprise se spécialise dans la production d’objets de luxe et de fontes d’après les oeuvres des plus grands sculpteurs du temps, parmi lesquels Jean-Baptiste Clésinger (1814-1883), Amédée Charron (1847-1937) et Eugène Despléchin (1852-1926). La maison Marnyhac participe avec succès à l’Exposition Universelle de 1878 où elle obtient une médaille, puis à l’Exposition Universelle de 1900, avant de fermer ses portes vers 1910.

Bibliographie

Great Exhibitions 1851-1900, Jonathan Meyer, Antique Collector’s Club, 2006, p°241.

L’Art et L’Industrie de tous les peuples à l’Exposition Universelle de 1878, Librairie Illustrée, Paris.

Contactez nous