X

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Ref

Titre.

Votre message

ref. 1546

E. HAZARD

Sculpteur et bronzier
(actif 1840-1890)

Charmante pendule 

France
Circa 1880

Signée Eug Hazard à Paris
Haut. : 55 cm ; Larg. : 17 cm

Belle pendule en bronze patiné et doré dont le cadran cylindrique, orné d’un trophée de l’amour, est soutenu par un amour agenouillé. L’ensemble repose sur une base en marbre rouge griotte cerclée d’un tors de laurier enrubanné, posée sur un contre socle en bronze doré.

Ce modèle de pendule à putto est très apprécié dans la seconde moitié du XIXe siècle, et l’on en trouve d’autres exemplaires signés du bronzier Henry Dasson (1825-1896), autour de 1880.

Biographie

Eugène Hazard est un bronzier parisien, membre de la Réunion des fabricants de bronze à partir de 1839 et membre de la commission sur la propriété des modèles. Connu dès 1843, dans la copie de styles anciens, en exécutant des bronzes « dans le goût gothique et à la Renaissance sur meubles, porcelaines, groupes, statuettes, etc… », il s’illustre encore grâce à ses reproductions d’œuvres du XVIIIe siècle. Il est installé au 122, rue Vieille-du-Temple (à partir de 1843) puis au 12, rue St-Gilles, Marais (1856) et enfin au 16, rue St-Gilles, Marais (1864).

Il fut un artiste fort apprécié puisqu’il figure, en 1884, dans le carnet des fournisseurs de Pannier Frères, dirigeant la célèbre maison « A l’Escalier de Cristal », marchande-éditrice de porcelaines, cristaux et meubles, implantée au Palais-Royal et rendue célèbre, à travers tout le XIXe s. par ses brillantes manifestations aux expositions des Produits de l’Industrie.

Bibliographie

Un âge d’or des Arts décoratifs, exposition Grand-Palais, RMN, 1991, p. 522.

Contactez nous