X

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Ref

Titre.

Votre message

ref. 812

A.-E. BEURDELEY

Ebéniste et bronzier
(1847-1919)

Magnifique bureau plat de style Louis XV 

Signé « A.-E. Beurdeley »

France
Circa 1860

Haut. : 78,5 cm ; Larg. : 144 cm ; Prof. : 79,5 cm

Exceptionnel bureau plat de style Louis XV en placage de bois de violette et de satiné ouvrant à trois tiroirs en ceinture. Il est orné d’une remarquable garniture de bronze finement ciselé et doré au mercure, présentant des coquilles, feuillages et guirlandes de fleur. Représentatif du bon goût français, il est par sa qualité l’un des plus beaux témoignages des prouesses d’exécution des ateliers de A.-E. Beurdeley.

Bureau Baumhauer XVIIIe

 

Ce bureau plat réalisé par l’ébéniste Joseph Baumhauer, fut offert en 1745 par le roi Louis XV à la tsarine Elisabeth I de Russie. Il est actuellement exposé au Musée Paul Getty de Los Angeles.

 

 

Biographie

Alfred-Emmanuel Beurdeley (1847-1919), fut en 1875, le collaborateur, puis le successeur de son père, Louis-Auguste Beurdeley, l’un des principaux ébénistes du Second Empire, fabriquant essentiellement des meubles de style XVIIIe et désigné comme la “vedette” des expositions et le “préféré des familles royales et impériales”.

Si Alfred réalisait le même genre de travaux que son père, il se distingua également non seulement comme un bronzier hors pair mais aussi comme l’un des plus célèbres collectionneurs d’art. Il participa brillamment à l’Exposition Universelle de 1878, où comparé aux plus célèbres artistes de l’époque, comme Dasson, Grohé, Sauvresy ou encore Fourdinois, il remporta la médaille d’or. Couronné de gloire, il ouvrit même une succursale à New York. En 1883, suite à sa participation très remarquée à l’Exposition Universelle d’Amsterdam, “Alfred Beurdeley, fabricant de bronzes d’art” était nommé au grade de Chevalier de l’Ordre National de la Légion d’Honneur ; il fut alors porté aux nues tant par le gouvernement que par la critique contemporaine.

Sa dernière grande manifestation dans laquelle il produisit fut l’Exposition Universelle et Internationale de 1889 où le directeur n’hésitait pas à avancer dans son rapport que “le talent de M. Beurdeley s’impose de lui-même par la seule inspection de ses meubles”.

Contactez nous