X

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Ref

    Titre.

    Votre message

    ref. 1224/46

    Lustre « Mazarin »

    France
    Circa 1880

    Bronze doré

    Haut. : 80 cm ; Diamètre : 82 cm

    Beau lustre de style Régence en bronze doré et ciselé à huit bras de lumière à section carrée et mouvementée, reliés au fût par des têtes de femmes, ornés de feuilles d’acanthe et se terminant par des binets et bobèches délicatement ouvragés. Le fût central est composé d’un vase à godrons orné de quatre anses sommées d’une tête féminine coiffée à l’antique reposant sur un socle décoré de feuilles d’acanthe, d’une tore enrubanné et de quatre têtes de bélier, et finissant par une graine.

    Les appliques, lustres, bougeoirs et candélabres, qui permettent d’éclairer l’espace, se développent considérablement au cours du XVIIe siècle. Bien qu’existant déjà au XVIIe siècle, le terme “lustre” n’a été employé que tardivement puisque jusqu’au XVIIIe siècle dans les anciens inventaires, le lustre est désigné simplement par le terme chandelier. Leur raffinement témoigne du statut social de leur propriétaire. Leur décor sophistiqué marqué par une grande rigueur et une solennité classique, s’inspire des dessins d’ornement de Jean Bérain, Daniel Marot, C. de Moelder ou Le Pautre et André-Charles Boulle, diffusés par des livres de modèles, à travers l’Europe, et largement repris par d’autres artisans. A la fin du XVIIe siècle et au début du XVIIIe, les ornemanistes apportent, par leurs modèles, une nouvelle vivacité dans les arts décoratifs, et ouvrant la voie au style Régence, plus intime et léger.

    Contactez nous