Maison Millet

Bronzier
(Actif de 1853 à 1918)
(attribué à)

Elégant gueridon

France
Circa 1880

Bois marqueté, Bronze doré, Marbre

Haut. : 75 cm ; Diam. : 60,5 cm

Charmant guéridon en placage de bois de satiné et violette, à décor de marqueterie de chevrons entourée d’un filet en bois de citronnier sur la ceinture. Coiffé d’un plateau circulaire en marbre « Fleur de pêcher » ceint d’une lingotière en bronze doré, il ouvre à un tiroir en ceinture. Il repose sur quatre pieds galbés à sabots feuillagés, ornés de chutes sur les montants et réunis par une entretoise en forme de corbeille ajourée en bronze doré.

Biographie

La maison Millet T. fut fondée à Paris en 1853. Spécialiste de grand talent dans la reproduction de mobilier du XVIIIe siècle, Millet exécuta des meubles et des bronzes d’art de très haute qualité. Il fut l’un des très rares ébénistes à obtenir l’autorisation du château de Versailles pour réaliser la réplique du célèbre serre-bijoux de la reine Marie-Antoinette. Artiste de grand mérite, il obtint les plus hautes récompenses, telle la Médaille d’Or à l’Exposition Universelle de Paris en 1889 durant laquelle il expose pour la première fois, ou le Grand Prix à l’Exposition Universelle de 1900. Les archives photographiques montrent, parmi les vues d’atelier et de son magasin parisien, le stand de Millet à l’Exposition Universelle de Saint-Louis (Etats-Unis) en 1904. Le rayonnement de cette maison à l’international se fait alors par le biais de son antenne à New-York « Duryea and Potter » 469 fifth avenue, New-York. La Maison Millet subsista jusqu’en 1918.

Contactez-nous




    Tobogan Newsletter

    Si vous souhaitez être informé de nos nouvelles acquisitions, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire.
    Pour ce faire, utiliser le formulaire à votre disposition. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

    Récemment consulté