X

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Ref

Titre.

Votre message

Ref. 1177/1

Lustre « Mazarin »

France
Circa 1860

Bronze doré

Haut. : 75 cm ; Diamètre : 73 cm

Rare lustre en bronze doré et ciselé à six bras de lumière à section carrée et mouvementée ornées de feuilles d’acanthe et se terminant par des binets et bobèches délicatement ouvragés. Le fût central en forme de balustre richement orné de feuillages est encadré par trois consoles à enroulement de section carrée.

Ce lustre dit « Mazarin » évoque les créations d’André-Charles Boulle (1642-1732), célèbre ébéniste, fondeur, ciseleur, doreur et dessinateur français qui fut le premier de son époque à appliquer du bronze doré à l’ébénisterie grâce à son privilège. Oeuvrant pour le Roi et la famille royale, ses créations ont été source d’inspiration pour les artistes à travers les siècles et ont connu un regain d’intérêt au XIXe siècle comme en témoigne ce superbe lustre.

Lustre à huit lumières en bronze doré, vers 1700-1710, attribué à André-Charles Boulle, conservé au musée du Louvre (OA 10601)

 

 

 

 

 

 

 

 

Modèle de lustre composé par André-Charles Boulle, reproduit dans Histoire du luminaire, Henry René d’Allemagne, Alphonse Picard, 1891, planche 30

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les appliques, lustres, bougeoirs et candélabres, qui permettent d’éclairer l’espace, se développent considérablement au cours du XVIIe siècle. Bien qu’existant déjà au XVIIe siècle, le terme “lustre” n’a été employé que tardivement puisque jusqu’au XVIIIe siècle dans les anciens inventaires, le lustre est désigné simplement par le terme chandelier. Leur raffinement témoigne du statut social de leur propriétaire. Leur décor sophistiqué marqué par une grande rigueur et une solennité classique, s’inspire des dessins d’ornement de Jean Bérain, Daniel Marot, C. de Moelder ou Le Pautre et André-Charles Boulle, diffusés par des livres de modèles, à travers l’Europe, et largement repris par d’autres artisans. A la fin du XVIIe siècle et au début du XVIIIe, les ornemanistes apportent, par leurs modèles, une nouvelle vivacité dans les arts décoratifs, et ouvrant la voie au style Régence, plus intime et léger.

Contactez nous