Commode à ressaut

Estampillée L. Hautreux

France
Circa 1880

Haut. : 94 cm ; Larg. : 115 cm ; Prof. : 52 cm

Elégante commode à ressaut de style Transition joliment plaquée de bois de rose en ailes de papillon souligné de filets de grecques en bois teinté vert, le tout encadré de placage d’amarante. Belle ornementation en bronze ciselé et doré d’inspiration néoclassique composée de chutes sur les angles, de cornes d’abondance sur les entrées de serrure. Elle ouvre à un tiroir en ceinture et deux grands tiroirs sans traverse. Surmontée d’un marbre mouluré ‘‘Fleur de pêcher’’, elle repose sur quatre pieds galbés feuillagés finissant par des pattes de lions.

Capture d’écran 2021-03-16 à 12.44.10

Notre commode s’inspire d’un modèle réalisé par l’ébéniste Nicolas Petit au XVIIIe siècle

 

 

 

 

 

 

 

 

biographie

Nicolas Petit est un ébéniste français né le 31 mai 1732 à Chaource et décédé le 18 août 1791 à Paris. Maître en 1761, il ouvre son atelier rue du Faubourg Saint-Antoine, sous l’enseigne « Au Nom de Jésus ». Il y travaille pendant plus de trente ans, s’adaptant à l’évolution des différents styles du XVIIIe siècle et acquit très vite une grande notoriété. Sa carrière débuta avec des commodes raffinées de forme galbée de style Louis XV, des secrétaires, bureaux, petites tables, finement marquetés de branchages fleuris. Avec l’apparition du « goût grec » il s’inspire de l’art classique pour la décoration de ses meubles. Ses commodes Transition sont souvent ornées de bronzes faits de deux urnes surmontées d’une draperie, d’autres sont marquetées de motifs géométriques ou de fleurs. Dans le style Louis XVI, il exécute également des meubles en bois massif qu’il orne de panneaux laqués ou de mosaïques.

bibliographie

P. Kjellberg, Le Mobilier Français du XVIIIe siècle, Dictionnaire des Ebénistes et des Menuisiers, Editions de l’amateur, Paris, 1989, p. 645

Contactez-nous




    Tobogan Newsletter

    Si vous souhaitez être informé de nos nouvelles acquisitions, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire.
    Pour ce faire, utiliser le formulaire à votre disposition. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

    Récemment consulté