X

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Ref

Titre.

Votre message

ref. 1668

Ensemble de trois vases shibayama

Japon

Epoque Meiji (1868-1912)

Ivoire, Laque, Bois

Hauteur : 53 cm ; Largeur : 36 cm ; Profondeur : 23,5 cm

Rare ensemble de trois vases en ivoire sculptés à l’imitation du bambou, à décor Shibayama de laque et dorure. Chacun représente, au milieu de cerisiers en fleurs et de bambous, un homme en tenue traditionnelle de retour des rizières, celui du milieu chevauchant un taureau.
Ils reposent sur une base en bois laqué à motifs géométriques et floraux dorés soutenue par trois têtes d’éléphants stylisées à trompe renversée, le tout sur un plateau de forme bilobé orné d’un paysage lacustre.

Ces vases illustrent Le retour au foyer sur le dos du taureau, l’une des dix étapes des Dix taureaux, série de poèmes de tradition bouddhiste zen exposant les étapes de l’ascension du fidèle vers la libération, puis son retour vers la société une fois celle-ci atteinte.

Commentaire

La technique d’art utilisée, Shibayama, a été créée à la fin de la période Edo, par l’artisan Ōnoki Senzō, qui a nommé cette technique d’après sa ville natale Shibayama, dans la préfecture actuelle de Chiba. Utilisée d’abord au XVIIIe siècle pour décorer des objets d’usage personnel, elle a contribué au XIXe siècle à apporter une plus-value aux objets décoratifs, qui se sont exportés en Europe grâce à l’ouverture du Japon au monde extérieur sous l’ère Meiji.

Cette technique consiste à incruster dans de l’ivoire, des bois exotiques ou de la laque des matériaux précieux comme de la nacre, de l’écaille de tortue, du jade, de la laque d’or ou d’argent.

Contactez nous