Réf. 1544/1

Gagneau

Bronzier & Fabricant de luminaires
(XIXème siècle)

Paire de lampes

Signées deux fois Gagneau sur la monture en bronze
Circa 1880

Email, Bronze doré

Sans abat-jour : Haut. : 57 cm ; Diam. : 20 cm
Avec abat-jour : Haut. : 62 cm ; Diam. : 42 cm

Paire de lampes en émail cloisonné chinois polychrome à motifs végétaux, inséré dans une monture en bronze doré et patiné. Le col est orné de frises à motifs ajourés, motifs de grecque et de lambrequins chinoisant découpés. Le tout repose sur une base à quatre consoles à têtes d’éléphants,

Biographie

La firme Gagneau est fondée à Paris en 1800, et se rend célèbre par son perfectionnement de la lampe à huile Carcel, présenté à l’Exposition des Produits de l’Industrie nationale en 1819 et breveté la même année. D’abord établie au 25, rue d’Enghien, elle s’implante ensuite au 115, rue Lafayette. E. Gagneau se spécialise dans tous les appareils d’éclairage, lampes, lustres, appliques, torchères… dont la qualité est reconnue à toutes les expositions internationales : il obtient une Première médaille à l’Exposition universelle de Londres en 1851 ainsi qu’une médaille de première classe à celle de Paris en 1855. Célébré parmi ses pairs, G. Gagneau fait partie du jury dans la catégorie des bronzes d’art (Classe 25) à l’Exposition Universelle de Paris en 1889. En 1908, il fournit l’intégralité des appareils d’éclairage de la nouvelle ambassade de France à Vienne.

Contactez-nous




    Tobogan Newsletter

    Si vous souhaitez être informé de nos nouvelles acquisitions, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire.
    Pour ce faire, utiliser le formulaire à votre disposition. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

    Récemment consulté