X

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Ref

Titre.

Votre message

ref. 2007/04

Worcester

Manufacture de Porcelaine

(XIXe s.)

Paire de vases en porcelaine royale de Worcester

Signé de la marque verte de la Manufacture de Porcelaine de Worcester, daté 1877 et inscrit en creux 576.

Angleterre

Haut. : 35 cm ; Larg. : 19 x 12 cm

Paire de vases Japonisants de forme « gourde » en porcelaine, aux anses ajourées en forme de nuages stylisés. Décor en camaieu bleu à motifs de paysages maritimes enrichi de grues en vol peintes à l’or fin. Reposant sur des bases rectangulaires ajourées à motif de bambou.

Biographie

Après le départ de William Kerr (1823 – 1879) en 1862, la Manufacture « Royal Worcester Porcelain Company Ltd » fut fondée par William Richard Binns (1819 – 1900) et Edward Phillips (mort en 1881). Entre 1851 et 1887 l’usine installée rue Severn à Worcester, étendit alors son activité de 70 à 700 employés. Pour garder sa clientèle avide nouveauté, la Manufacture royale de Worcester développa un large éventail de modèles, de nouvelles matières, émaillées ou non, en terre cuite, faïence et en porcelaine. L’entreprise concentrant sa production sur des vases et des figurines, introduisit plus de 2500 nouveaux objets décoratifs entre 1862 et 1900. L’ère Victorienne estimait que les beaux objets du passé devaient être adaptés et améliorés pour créer de nouveaux modèles de bon goût. Ils favorisèrent ainsi un mélange de styles et de périodes qu’ils soient Japonais, du Premier Empire Français, Perse, Indien, de style Renaissance ou néo-Grec.

Le Mouvement Japonisant (« Aesthetic Movement ») : Dans les années 1860, après 100 ans d’isolement, le Japon commença de nouveau à commercer avec l’Europe. En 1872 Son Excellence Sionii Tomomi Iwakura, Premier Ministre du Japon, visitait La Royal Worcester et vit les produits japonais qui y était fabriqués en vue de leur exposition à Vienne en 1873. Les bronzes japonais, les ivoires et les estampes, achetés par R.W. Binns en Europe, inspirèrent les artisans de Worcester, qui ne copièrent cependant pas servilement les modèles, mais les adaptèrent pour le marché anglais.

Contactez nous