Retour Contactez-nous

T.-F. de Bergue
« Vue de Montserrat »

Prénom

Nom

Email

Votre message

T.-F. de Bergue

Peintre
(1820-1893)

« Vue de Montserrat »

École française
Signée et datée de 1855

Huile sur toile
Haut. : 57 cm ; Larg. : 178 cm
Composition pittoresque représentant les ruines de l’Abbaye de Montserrat et des pèlerins, vêtus de costumes traditionnels catalans. Baignée par une lumière contrastée de fin d’après-midi, cette œuvre romantique d’une grande finesse d’exécution est un témoignage historique de la destruction par les troupes napoléoniennes en 1811 d’un haut lieu de pèlerinage du catholicisme espagnol et catalan.
Probablement inspiré par Voyage en Espagne (1843), de Théophile Gautier, Tony François de Bergue parvient dans cette œuvre à mêler avec virtuosité le mysticisme romantique au réalisme historique.

La légende fait remonter la fondation de l’abbaye en l’an 880. Selon le chant de louanges le Virolai de Montserrat, des anges découpèrent le massif avec une scie en or, (d’où l’étymologie populaire de Montserrat,
« Mont-scié »), pour abriter la statue de la Vierge noire, protectrice de la région, ainsi que son abbaye.

Biographie

Tony François de Bergue (1820-1893), peintre de genre, de paysages et de natures mortes. Elève de Léon Cogniet et de Nicolas Gosse, il exposa au Salon de Paris à partir de 1847. Après une longue absence, il reparut au Salon de 1861 avec un « Rembrandt peignant la leçon d’anatomie ». De son voyage au Portugal et en Espagne en 1874, il rapporta de nombreuses études. Alors que ses scènes de genre et natures mortes sont peintes dans un style traditionnel, non dégagé de celui de l’Ecole, ses paysages peints après son voyage de 1874, s’épanouissent dans une palette claire.

Bibliographie Sélective

– Bénézit, éd. Gründ, 1999, t.II, p.161.
– Les petits Maîtres de la peinture, 1820-1920, valeur de demain, Gérald Schurr, Les Editions de l’Amateur, Paris, 1976, T.III

Muséologie

– Musée des beaux-arts de Reims
– Musée Carnavalet, Paris