X

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Ref

Votre message

ref. 1286/1

Sèvres

Manufacture de porcelaine

Centre de table à six lumières

Porte la marque peinte des deux “L” de Sèvres

France

Porcelaine de Sèvres – XVIIIème siècle  /  Monture en bronze doré – XIXème siècle

Haut. : 67 cm ; Larg. : 56 cm ; Prof. : 48 cm

Très beau centre de table, se composant d’un pot-pourri en porcelaine de Sèvres, à décor polychrome de réserves présentant des enfants, des bouquets de fleurs et des instruments. Ces réserves à fond vert sont entourées d’un motif de palmes et fleurs en or. Orné d’une monture en bronze finement ciselé et doré de style Louis XV, à motifs de feuilles d’acanthe, de dauphins et de coquilles pour la base, d’un putto et d’un papillon surmontant le couvercle entourés de six bras de lumière feuillagés en partie supérieure.

Biographie

La Manufacture de Sèvres, centre de production de porcelaine à pâte tendre, est créée vers 1738 à Vincennes par des banquiers et financiers dans l’espoir de découvrir le secret de la porcelaine à pâte dure, déjà connu à Meissen. En 1753 Louis XV, roi de France, devient le principal actionnaire de la manufacture, qu’il transfert à Sèvres, alors plus proche de Versailles et du château de Bellevue, propriété de la Marquise de Pompadour. La Marquise, très intéressée par les recherches de Sèvres, encourage et soutient la production. En 1759, le Roi devient le seul actionnaire de la Manufacture devenue propriété de la Couronne. A partir de cette date, les oeuvres sorties des ateliers de Sèvres sont signées du chiffre royal, deux « L » entrelacés, ainsi que d’une lettre indiquant l’année de fabrication. De 1756 à 1779, la manufacture connaît ses années fastes. Louis XV, afin d’aider Sèvres, fait de somptueuses commandes qu’il offre en présents diplomatiques. Les plus grands artistes de l’époque, comme les peintres Boucher, Bachelier, ou les sculpteurs Falconet et Boizot, travaillent pour Sèvres. Les recherches afin de trouver la technique de fabrication de la porcelaine à pâte dure se poursuivent et aboutissent après 1769. A partir de cette date, la Manufacture produit avec succès la porcelaine à pâte tendre et la porcelaine à pâte dure. C’est également dans ces années que les couleurs les plus belles, et les plus caractéristiques sont inventées: en 1752 le bleu lapis, en 1753 le bleu céleste, en 1756 le vert, en 1757 le fameux rose, et en 1763, le bleu royal. Les plus belles pièces sont ornées de scènes inspirées des gravures d’après les plus grands peintres (Boucher) et ornemanistes. Elles sont également décorées de guirlandes, bouquets de fleurs, trophées, dorures… De grande qualité, la production de Sèvres couvre un large éventail comprenant des statuettes (l’Amour menaçant de Falconet), des services entiers (en 1788 le service de Rambouillet est servi à Marie-Antoinette), ainsi que des objets utilitaires ou purement décoratifs. Le rôle joué par les marchands merciers dans le développement de la production est capital. Ils surent créer des modes autour des articles sortis de la Manufacture, à l’image de Daguerre qui orna ses meubles les plus précieux de plaques de porcelaine.

Contactez nous