Retour Contactez-nous

P. Baratta
Les quatre saisons

1457

Prénom

Nom

Email

Votre message

1457

P. BARATTA

(d’après)
Sculpteur
(1668-1729)

Les quatre saisons

Italie, circa 1880
Marbre

Hauteur totale avec colonne : Hiver : 183cm; Printemps : 190cm; Eté : 187cm; Automne : 188cm

Magnifique ensemble de quatre bustes à thème mythologique en marbre blanc de Carrare représentants les quatre saisons. Chacun reposant sur une colonne tronquée en brèche violette à contour cannelé.

– L’Hiver, représenté par Aquilon enroulé dans un drapé, dieu du vent du Nord, il symbolise la fin du cycle.
– Le Printemps : représenté par Flore coiffée d’une couronne fleurie, déesse de la fertilité, elle symbolise le nouveau cycle.
– L’Eté : représenté par Cérès coiffée d’une couronne de blé, déesse de la terre et de la fécondité, elle symbolise la joie et la plénitude.
– L’Automne : représenté par Bacchus, un homme d’âge mûr, dieu de la vigne et de la fête, il symbolise l’Homme ayant atteint son développement complet.

Œuvre en relation

Buste en Marbre Allégorie de l’hiver de P.Baratta

Buste en Marbre Allégorie de l’hiver de P.Baratta

Pietro Baratta (1668-1729): Né à Carrare, est un sculpteur italien de la période baroque. Il fut actif à Venise dans la deuxième moitié du XVIIe et au début du XVIIIe siècle. Il a travaillé à Venise et Udine, dans une villa sur le continent et comme architecte paysagiste.
Il avait aussi beaucoup de commande provenant de l’étranger : pour les jardins baroques de St.-Pétersbourg.

Bibliographie

– Stefano Ticozzi « Dizionario degli architetti, scultori, pittori, intagliatori in rame ed in pietra, coniatori di medaglie, musaicisti, niellatori, intarsiatori d’ogni etá e d’ogni nazione » (Volume 1), 1830 ; le 24 janvier 2007. p. 106.

Œuvres

– Les sculptures de la façade de la Chapelle de Villa Manin à Passariano di Codroipo, dans la province d’Udine, parmi lesquelles on peut citer les statues des Quatre Évangélistes et la Vierge à l’Enfant.
– On lui attribue cinq statues qui représentent : saint Roch, saint Antoine abbé, la Vierge du Rosaire, saint Matthieu et saint Jean-Baptiste sur la façade de l’Église paroissiale de Santa Maria à Villa Vicentina (VI), bâtie entre 1660 et 1680.
– Saint Ignace de Loyola, qu’il représente dans une attitude contemplative, présentant la Bible ouverte, qu’il tient à deux mains, pour l’église Santa Maria Assunta de Venise.
– Le Doge Bertuccio Valier et la Sagesse à san Zanipolo Venise