X

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Ref

Votre message

ref. 1307/83

N. Heurtaut

Ebéniste et Sculpteur

(1720-1771)

Important salon Louis XV

Estampillé N. Heurtaut

France

Circa 1760

Canapé / Haut. : 113 cm ; Larg. : 188 cm ; Prof. : 64 cm Fauteuils / Haut. : 99 cm ; Larg. : 71 cm ; Prof. : 55 cm Tabouret (exécuté au XIXe siècle) / Haut : 50 cm ; Larg. : 57 cm ; Prof. : 57 cm

Important salon Louis XV comprenant un canapé à huit pieds, six fauteuils « à la Reine » et un tabouret aux pieds réunis par une entretoise. Réalisé en bois doré, sculpté de motifs de cœurs, feuilles d’acanthe, fleurettes, volutes et coquilles. Reposant sur des pieds cambrés à enroulement. L’ensemble recouvert d’une remarquable tapisserie de Beauvais du XIXe siècle, en parfait état, représentant des scènes tirées des Fables de Jean de La Fontaine.

Biographie

Nicolas Heurtaut (1720-1771) se forme dans l’atelier de son père. Il devient maître sculpteur en 1742 puis maître menuisier en sièges en 1753. Il est probable qu’il travailla pour Jean Avisse, maître menuisier en sièges, en tant que sculpteur. N. Heurtaut peut être défini comme un artisan appartenant à plusieurs styles, entre l’époque de Louis XV et celle de Louis XVI. Il réalisa de nombreux meubles, surtout des sièges, dont la suite de six fauteuils et un canapé à la Reine et à châssis. L’application sévère des lois corporatives ainsi que les demandes toujours croissantes de meubles du XVIIIe siècle, rivalisant de beauté et d’ingéniosité, favorisèrent la formation d’artisans extrêmement spécialisés, dont l’habileté et la créativité n’a peut être jamais été égalée. Nicolas Heurtaut, à travers son travail, fait partie de ces artisans, que l’on confond souvent avec des artistes, tant leur œuvre fait preuve d’originalité et de technicité.

Muséologie

– Dans le Domaine de Villarceaux, à Chaussy, le château neuf, édifié par le marquis de la Buissière au XVIIIe siècle, recèle de très belles pièces et notamment une console de l’ébéniste Nicolas Heurtaut.

– The Frick Collection : fauteuils et canapés datant approximativement de 1760, recouverts de tapisserie de Beauvais (laine et soie), acquis en 1918.

– Cleveland Museum of Art : chaise de 1755 (104,7 x 73 x 79.35 cm), léguée par Mrs. Severance A. Millikin en 1989.

– Musée du Louvre : fauteuils en hêtre doré (datant de 1755/1759) provenant de la collection Martial-Louis de Beaupoil de Saint-Aulaire (évêque de Poitiers en 1759), et achetés par le musée en 1975.

– Château de Versailles : fauteuil à la Reine et à chassis de 1758 dans le Grand Cabinet de la Dauphine; don Ortiz-Patino 1982

Bibliographie

Bill G. B. Pallot, « Le menuisier Nicolas Heurtaut chez le Prince de Conti et le Comte d’Artois », L’Estampille/L’Objet d’Art, n° 371, 2002, pp. 68-74.

Bill G. B. Pallot , « Un siège à succès de Nicolas Heurtaut », L’Estampille/L’Objet d’Art, 1994.

Catalogues des Collections : Domaine de Villarceaux, The Frick Collection, Cleveland Museum of Art, Musée du Louvre et Château de Versailles.

Contactez nous