X

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Ref

Votre message

ref. 1399/0

Manufacture de cristal Saint-Louis

 

attribué à

BATEAU “ LE SAINT-LOUIS ”

Un plus grand modèle probablement exposé à l’Exposition Universelle de 1889 

Haut. : 55 cm ; Larg. : 45 cm ; Prof. : 15,5 cm

Rare centre de table en forme de chaloupe réalisée en cristal et bronze doré, dont la ciselure reprend le veinage du bois de la coque. Equipé de ses rames, de son gouvernail mobile, de ses cordages et de son mât en haut duquel est attaché le pavillon “Le St-Louis”. Au milieu de la coque s’enchâsse une belle coupe amovible en cristal taillé et finement gravé à la roue de motifs de fleurs et de feuilles, accompagnée à la poupe d’une clochette en cristal qui tinte lorsqu’on actionne.

Biographie

La Cristallerie Saint-Louis est la plus ancienne manufacture de Cristallerie d’Europe, puisqu’une première verrerie est établie en 1586 au lieu-dit Münzthal, la vallée des moines (actuelle région de la Lorraine). La guerre de Trente Ans (1618-1648) provoque des ravages dans la région et la verrerie cesse ses activités au milieu du XVIIe siècle. Le 17 février 1767, le roi Louis XV autorise par un arrêté du conseil d’État la reprise de l’ancienne industrie. Elle portera le titre de verrerie royale et sera placée sous le vocable de Saint Louis, en souvenir du roi Louis IX. Quinze ans plus tard, François de Beaufort y met au point la formule du cristal. Rebaptisée Cristallerie royale de Saint-Louis, la manufacture passe par la suite aux Lassalle, avant d’être vendue en 1788 au baron du Coëtlosquet. En 1781, les nouvelles verreries royales de Saint-Louis sont parmi les premières sur le continent à mettre au point le cristal, dont l’Angleterre détenait le monopole depuis son invention en 1627 à Newcastle et que Sébastien Zoude (1707-1779) produisait à Namur dès 1761. Au début du XIXe siècle, un directeur de Saint-Louis, Aimé-Gabriel d’Artigues (1773-1848) reconstruit, restaure les installations et recentre la production sur le cristal. L’usine compte en 1810 plus de 650 ouvriers et devient la plus grande cristallerie continentale d’Europe. En 1829, la verrerie devient la Compagnie des Cristalleries de Saint Louis. Souvent mise en concurrence avec la cristallerie de Baccarat, la manufacture Saint-Louis présente alors aux célèbres Expositions Universelles ses plus belles créations lui valant de nombreuses récompenses.

Contactez nous