X

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Ref

Votre message

ref. 2007/25

Lebeuf, Milliet et Cie

Manufacture de Faïence à Creil-Montereau

(XIXe s.)

Plat Orientaliste

Signé du peintre-décorateur Cojoie AD, et au revers, LM et Cie, marque de la Manufacture

France

Circa 1845

Diam. : 50,5 cm

Plat rond en faïence, décoré sur toute la surface d’une scène peinte Orientaliste, représentant un cavalier arabe et son serviteur sortant d’une ville. Souligné sur son pourtour d’un fin marli noir et doré.

Biographie

Dans le but de concurrencer la production anglaise, les manufactures de Creil (Oise) et de Montereau (Seine-et-Marne) commencent à produire de la faïence fine « façon Angleterre » à pâte blanche dite « Terre de pipe » dès le XVIIIe siècle. A Montereau, des potiers anglais réfugiés en France partagent leur savoir-faire avec Louis Lebeuf (1792-1854). Sous le Second Empire, les innovations techniques, ajoutées à l’engouement des classes bourgeoises pour les arts décoratifs, permettent une production de qualité, plus aboutie et plus diversifiée. La terre de pipe est relayée par la porcelaine opaque, plus blanche, plus dure et résistante. Après la fusion des manufactures de Creil et Montereau en 1840, Lebeuf s’associe avec Milliet (marques « Lebeuf Milliet et Cie » de 1840 à 1874, suivie de « Lebeuf et Cie » de 1875 à 1876). Les deux associés cherchent sans cesse à maîtriser différentes techniques de décor mais aussi à varier les motifs à l’infini. Cet âge d’or durera jusqu’au début du XXe siècle où la crise économique se fait ressentir. Une restructuration est alors entreprise et Montereau est préféré à Creil. Le rachat par la Manufacture de Choisy en 1920 permet de continuer la production en série jusqu’en 1955, date à laquelle Montereau ferme définitivement ses ateliers.

Contactez nous