X

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Ref

Votre message

0801/22

L.-A. MARQUIS

Bronzier
(1811-1885)
Attribué à

Très important Centre de Table

France, Circa 1860
Bronze doré et patiné

Haut.: 25,5 cm ; Larg.: 115 cm ; Prof.:74 cm

Très important centre de table à décors mouvementé de style Rocaille. Belle ornementation en bronze ciselé et doré orné d’une monture chantournée à motifs de feuilles d’acanthe, coquilles, guirlandes de laurier, encadrant un miroir en son centre. L’ensemble est agrémenté par quatre couples d’amour sculptés en ronde bosse, portants les attributs de l’eau et du feu. Le tout est éclairé par quatre bouquets d’où naissent trois bras de lumière.

Biographie

Louis-Auguste Marquis (1811-1885) s’associa en 1839 avec un autre bronzier, Gilbert-Honoré Chaumont (1790-1868), déjà spécialisé dans la lustrerie. Ils obtinrent à l’Exposition des Produits de l’Industrie une médaille de bronze avec des candélabres style Renaissance, une pendule et un grand lustre à branches soutenues par des enfants et des chimères. A celle de 1844, ils furent récompensés d’une autre médaille de bronze. C’est à cette époque que Chaumont se retirait des affaires et que Marquis entra à la Réunion des Fabricants de bronzes de Paris. Il déménagea alors son magasin du 23 au 25 de la rue Chapon.

Marquis exposa seul à l’Exposition des Produits de l’Industrie de 1849, toujours avec succès, des bronzes et des lustres. La maison s’installa sous le Second Empire au 66 boulevard de Strasbourg. Principal fournisseur des palais royaux et impériaux depuis la création de la maison par Chaumont, Marquis continua à bénéficier du titre “Fabricant du Mobilier de la Couronne”. Il répondit ainsi à de très importantes commandes de lustres, bras, et feux pour les différents palais, réalisés dans le style gothique, Renaissance ou Louis XIV.

Contactez nous