Retour Contactez-nous

Jacob de Wit
"Putti jouant dans un ruisseau"

ref. 1451

Prénom

Nom

Email

Votre message

ref. 1451

Jacob de Wit

Peintre
(c.1695-1754)
D’après

“Putti jouant dans un ruisseau”

Circa 1880

Haut.: 154 cm ; Larg. : 102 cm ; Prof.: 5 cm

Charmante paire de tableaux inspirés du repertoire décoratif des célèbres grisailles de Jacob de Wit (1695-1754) dans lesquelles des putti charnus et rieurs flânent au centre d’une composition d’une quiétude idyllique.

Jacobdewitt

Jacob de Witt (1695-1754), “Allégorie des quatre saisons – L’automne”, 1751-52.

Huile sur toile, 216 x 146 cm. Staatliche Museen, Kassel.

Biographie

Placé très jeune dans l’atelier du peintre Jacob Van Hal, Wit se familiarise avec la grande peinture flamande, notamment Rubens, dont il dessina opportunément en 1711-12 les plafonds de l’église des Jésuites, brûlée en 1718 (3 séries complètes sont conservées : à Anvers, au British Museum et au Courtauld Institute, coll. Seilern, à Londres). En tant que premier peintre catholique en Hollande depuis la Réforme, il reçut de très nombreuses commissions. Se partageant entre une peinture d’autel d’inspiration toute rubénienne et destinée aux églises catholiques (Pentecôte de 1722 à la cathédrale de Roermond ; Résurrection du Christ pour l’église Saint-Laurent d’Alkmaar, aujourd’hui conservée au musée épiscopal de Haarlem ; Annonciation proche de celle de Rubens à Vienne, datée de 1723 et appartenant à l’orphelinat royal d’Amsterdam ; et surtout le très important cycle de peintures religieuses réalisé à partir de 1716 dans l’église Moïse-et-Aaron d’Amsterdam) et la peinture de plafonds pour les demeures des riches particuliers d’Amsterdam, La Haye et toutes les grandes villes des Pays-Bas, Wit propagea infatigablement un agréable style décoratif à l’italienne typiquement  » rococo  » qui fait de l’artiste un véritable Tiepolo néerlandais. Son art a aussi des rapports indéniables avec celui de Vouet qu’il a dû connaître à travers les gravures de Dorigny. Ainsi Jacob de Wit apporte-t-il un éclat non négligeable et assez inattendu à la peinture néerlandaise du XVIIIème siècle.

Muséologie

Musée Jacquemart-André, Paris ; Musée du Louvre, Paris ; Staatliche Museen, Kassel; Rijksmuseum, Amsterdam.