Retour Contactez-nous

H. Dasson
Paire d’appliques “Lyre”

ref. 1307/53

Prénom

Nom

Email

Votre message

ref. 1307/53

H. Dasson

Bronzier et ébéniste

(1825-1896)

attribué à

Importante paire d’appliques “Lyre”

France

Circa 1880

Haut. : 115 cm ; Larg. : 31 cm ; Prof. : 17 cm

Paire d’appliques de style Louis XVI à quatre lumières, en bronze doré et ciselé. En forme de lyre surmontée d’un masque de femme, d’où prend naissance une chute de fleurs et deux branches fleuries, terminées chacune par deux bobèches. L’ensemble est maintenu par un long ruban noué.

Paire d’appliques « Lyre » bronze Dasson Tobogan Antiques Paris antiquités XIXe siècleRéalisé d’après un modèle de Pierre Gouthière (1732-1813) livré en 1781 pour la Duchesse de Mazarin.
(Commenté et reproduit in H. Ottomeyer, et alii, Vergoldete Bronzen, T. I, Klinkhardt & Biermann, Munich, 1986, p° 425)

Biographie

Ebéniste et bronzier établi à Paris, Henry Dasson exécuta de somptueuses copies de meubles royaux du XVIIIème siècle et quelques créations d’inspiration similaire. Ses meubles étaient ornés des plus beaux bronzes, dorés au mercure. Il participa brillamment aux différentes Expositions Universelles, comme à celle de 1878 à Paris, où il fut particulièrement remarqué par le jury en exposant une copie du célèbre bureau de Louis XV (original conservé à Versailles) admirée pour sa grande délicatesse, ainsi qu’une table de style Louis XVI, réalisée tout en bronze et considérée comme “un chef-d’œuvre de ciselure”. A l’Exposition Universelle de 1889, Dasson obtint un grand prix pour ses meubles jugés admirables. Sa grande notoriété ne subit pratiquement aucune concurrence. Il cessa d’exercer en 1894.

Pierre Philippe Gouthière (1732-Paris, 1813), ciseleur, doreur et fondeur français. Inventeur de la dorure au mat, il est l’un des maîtres de l’Art du bronze sous le règne de Louis XVI. Il fût le maître de Pierre Philippe Thomire.