X

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Ref

Titre.

Votre message

ref. 1170/2

G. Denière

Bronzier

(1815-1903)

attribué à

Centres de table des Rothschild

France

Circa 1850

Hauteur : 54/65 cm ; Diamètre : 25 cm

Suite de trois centres de table réalisés en bronze doré et argenté, ornés de porcelaines signées par Jacob Petit (JB).
Chaque présentoir est décoré d’entrelacs blancs et or sur fond vert, alternés d’écussons rouges monogrammés du S de Salomon de Rothschild et d’armoiries aux cinq flèches réunies, symbolisant les cinq branches de la famille Rothschild, portant leur devise latine Concordia Industria Integritas. Le socle est orné d’un lion, d’un perroquet, d’un griffon et d’un phénix. Au-dessus, des grappes de fruits et de fleurs sont disposées sur le montant central jusqu’au sommet orné de deux singes formant l’anse.

Centres de table des Rothschild Denière Jacob Petit porcelaine bronze objets Tobogan Antiques Paris antiquités XIXe siècle

Ces pièces sont à rapprocher du service à dessert commandé par le duc d’Orléans en 1840 à G. Denière, dont les pièces dessinées par J.B. Klagmann furent présentées à l’Exposition des Produits de l’Industrie en 1844 et dont une corbeille à fruits et une paire de compotiers sont aujourd’hui conservées au Musée des Arts décoratifs à Paris (Inv. 18273 A,B,C).

Provenance

• Ancienne collection du baron Salomon de Rothschild (1835-1864), troisième des quatre fils du baron James de Rothschild (1792-1868), fondateur de la branche de Paris de la famille Rothschild.
• Ancienne collection de la Dona, la célèbre actrice Mexicaine Maria Felix (1914-2002).

Biographie

Guillaume Denière (1815-1903) fut l’élève du célèbre ornemaniste Aimé Chenavard (1798-1838) et de l’architecte Henri Labrouste (1801-1875). En 1844, Denière succède à son père, établi depuis 1804, au 15 rue Vivienne à Paris. L’entreprise est alors très prospère et quatre cents ouvriers travaillent à satisfaire les nombreuses commandes du roi Louis-Philippe et de la haute bourgeoisie. Il exécute des bronzes d’ameublement, des candélabres, des pendules ainsi que des surtouts de table en bronze doré. Il collabore avec de nombreux artistes parmi lesquels Carrier-Belleuse (1848-1913) et Constant Sévin (1821-1888). Il livre plusieurs pendules (Génie de Arts, Liseuse et chien) pour le palais des Tuileries en 1852 ; ainsi qu’une pendule « globe » à cadrans tournants pour le Grand Salon du Château de Bagatelle. Ses centres de table, au style souple et vigoureux, comme en témoigne le surtout du Duc d’Orléans (1842), sont alors salués par la critique. Ses œuvres sont très souvent remarquées aux Expositions Universelles, à tel point que l’Empereur Napoléon III lui achète à l’exposition parisienne de 1867 une garniture de cheminée. Sa renommée s’étend à travers le monde. Parmi ses plus prestigieuses commandes, Denière livre un spectaculaire surtout en bronze en 1854 à l’ambassadeur de Russie, Kisselef, et des bronzes décoratifs au Vice-Roi d’Egypte, Saïd Pacha en 1862 ainsi qu’au roi du Cambodge, Norodom 1er (Grilles de la Salle du Trône). A l’Exposition Universelle de 1889, il remporte une médaille d’or.

Contactez nous