Retour Contactez-nous

E. Lièvre
Applique japonisante

ref. 0702/103

Prénom

Nom

Email

Votre message

ref. 0702/103

E. Lièvre

Décorateur

(1829-1886)

attribué à

Rare applique Japonisante

France

Circa 1875

Haut. : 100 cm ; Larg. : 70 cm ; Prof. : 45 cm

Importante applique Japonisante en bronze doré, composé d’un dragon tenant dans sa gueule une branche fleurie de cerisier japonais, au bout desquelles cinq grandes fleurs écloses hébergent les cinq lumières.

Biographie

Edouard Lièvre est formé dans l’atelier du peintre Thomas Couture, l’un des artistes les plus en vue dans le cercle restreint de l’Impératrice Eugénie. Lièvre se consacre cependant rapidement à l’art du mobilier. Marqué par l’éclectisme typique du Second Empire, Lièvre sait s’entourer de collaborateurs habiles pour donner naissance à ses modèles de style Renaissance, Louis XVI ou Oriental. Ces derniers s’inscrivent alors dans le grand mouvement artistique à la mode depuis les années 1860 : le Japonisme. Ils recréent un Orient imaginaire et décoratif adapté aux salons occidentaux. En tant que décorateur d’intérieur, Lièvre assortit également à ces meubles luxueux très soignés, des bronzes, des céramiques et mêmes des tissus. Cet exotique Orient, dont seule une élite fortunée peut s’offrir les merveilles, séduit les banquiers, magistrats, artistes et célèbres courtisanes, autant que les familles royales et princières. Après la mort d’Edouard Lièvre, la majeure partie de ses modèles, croquis et plans d’ébénisterie furent achetés par l’Escalier de Cristal, donnant ainsi le droit à cette célèbre maison parisienne de rééditer le mobilier de Lièvre sous leur propre estampille (Ventes de la succession Lièvre, Hôtel Drouot, 27 Fév. 1890).