X

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Ref

Votre message

762

BACCARAT

(attribué à)
Manufacture de Cristal

Paire de Girandoles en cristal et fer doré

France
Circa 1880

Candélabres : Hauteur : 130 cm ; Largeur : 62 cm
Hauteur avec colonnes : 243 cm

Magnifique et rare paire de candélabres à neuf bras de lumière en fer polis et dorés, ornées de trois rangs de pendeloques, rosaces et de poignards en cristal de Baccarat finement taillé et facetté, le tout surmonté d’un grand poignard. L’ensemble repose sur une colonne tronquée et cannelée en acajou. Modèle fortement inspiré des œuvres de Giovanni Battista Metellino.

Œuvre en relation

efceecf6-c2ca-4f34-af51-c45a049dff1b
Lustre de Giovanni Battista Metellino
Biographie

La célèbre cristallerie de Baccarat, dont l’origine remonte au XVIIIème s., remporte sa première médaille d’or à l’occasion de l’Exposition des Produits de l’Industrie de 1823, où elle est saluée pour « l’éclat et la finesse du cristal » et devient la première cristallerie de France. Baccarat est sans nul doute la seule industrie française qui est alors constamment et magistralement représentée au cours des différentes expositions auxquelles elle participe, remportant de ce fait les honneurs et de prestigieuses récompenses. Un maître-mot, « la perfection de la matière et de la taille », revient dans tous les rapports d’Expositions Universelles entre 1855 et 1867, où la cristallerie Baccarat domine par la qualité de son cristal, jugé supérieur à ceux de Bohême et d’Angleterre.

Bibliographie

Dany Sautot, Baccarat, une histoire, éd. Baccarat, 1993.
L’Art en France sous le Second Empire, Exposition Grand-Palais, Paris, 1979, p. 238-239.
Exposition Universelle de 1867, Rapport adressé à la commission d’encouragement, classe 16 et 17, p.24- 25.

Contactez nous