X

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Ref

Titre.

Votre message

ref. 0210/12

A. Metgé

Ebéniste

(1883-1970)

Rare meuble d’appui

Signé sur le panneau marqueté Metgé

France

Circa 1910

Haut. : 102 cm ; Long. : 130 cm ; Prof. : 50 cm

Meuble d’appui en chêne naturel ciré, dont le bâti et l’encadrement des portes sont entièrement sculptés de branches et de sarments de vigne traités « au naturel ». Les façades de portes sont décorées d’une belle marqueterie de bois locaux, dans les tons miel, présentant un paysage champêtre et un sous-bois avec un cerf. Ouvrant à deux vautaux et deux tiroirs à l’intérieur. L’ensemble est coiffé d’un plateau en marbre Escalette.

Meuble d’appui Metgé Tobogan Antiques Paris antiquités XIXe siècleExemple de marqueterie caractéristique d’A. Metgé.
(Archives manuscrites et photographiques de la famille Metgé)

Biographie

Auguste Metgé suivit des cours à l’Ecole des Beaux-Arts de Toulouse de 1899 à 1903, et gagna une bourse du Conseil Général pour poursuivre ses études artistiques à Paris, où il exposa des sculptures et peintures au Salon des Artistes français en 1910. Ayant repris à Sorèze l’entreprise familiale de sièges et meubles sculptés, il donna, grâce à ses études et son talent, un nouvel élan à l’atelier qui se spécialisa rapidement dans l’ébénisterie d’art. Auguste Metgé créait ses meubles et veillait à leur parfaite réalisation. S’il exécutait lui-même les dessins, l’ébénisterie et la sculpture, c’est en revanche son épouse qui réalisait le travail de marqueterie d’après les compositions d’Auguste, dont les sujets prennent leur source dans les paysages Soréziens. Marqué par la Grande Guerre (1914-18), Auguste Metgé se retira peu à peu, ne répondant qu’à quelques commandes particulières. Il réalisa notamment les bas-reliefs des monuments aux morts de Sorèze et Durfort, et un Christ pour l’abbaye bénédictine d’En Calcat (Tarn). Membre du jury du Meilleur Ouvrier de France, il est fait Chevalier de la Légion d’honneur.

Bibliographie

Archives manuscrites et photographiques de la famille Metgé.

Revue du Tarn.

Contactez nous